CLION-SUR-INDRE

CLION-SUR-INDRE

A Clion-sur-Indre, l’église Sainte-Colombe, dépendance de l’abbaye Saint-Gildas, date des XIe et XIIe s. Elle présente une intéressante chapelle gothique dite “De Varye”. Le portail a été reconstruit à la fin du XIXe s. La nerf abrite une très belle “pieta” en pierre du XVe s.

Le monument phare du village de Clion-sur-Indre est le très beau château de l’Isle Savary. Le fief et le château sont attestés dès le XIIe s., mais Guillaume de Varye, compagnon de Jacques Cœur, acquéreur en 1444 pour la somme considérable de 40 000 écus d’or, fit raser l’ancien château pour le reconstruire entièrement. Il ne vit pas le terme de cette entreprise, à sa mort en 1469, c’est sa veuve qui fit terminer les travaux. Le château nous est parvenu presque dans son état d’origine malgré des remaniements au XIXe s. Conçu sur un plan carré, il était initialement totalement fermé, la courtine sud a disparu, sans doute le rendre plus agréable à habiter. Dans son état acteul, construit en une seule phase à la fin du XVe s., il est sans doute l’un des meilleurs témoins en Val-de-Loire de l’avènement de la Renaissance. Le château de l’Isle-Savary a conservé de nombreux éléments de l’architecture militaire médiévale : plan carré, donjon, fortes décences (mâchicoulis, chemin de ronde, douves et pont-levis). Il présente aussi par ses élégantes proportions, la régulière symétrie de ses façades, la qualité de ses ouvertures et son organisation intérieure. Se sont tous les éléments de architecture nouvelle.

Détail important, c’est dans les dépendances du château de l’Isle Savary que fut crée la première École Pratique d’Agriculture. Le décès du propriétaire faillit la faire disparaitre mais le maire de l’époque, Jules Parise, mis à la disposition du département sa propriété du Breuil Manson qui permit la poursuite de l’activité de cette école jusqu’ç la fin des années 20.

On ne peut quitter Clion-sur-Indre sans citer le très bel ensemble de Marteau qui outre le manoir du XVe s. conserve, parmi un très bel ensemble de bâtiments, une chapelle du plus pur style gothique flamboyant ainsi que sur a route de Châtillon-sur-Indre, l’ancien prieuré Sainte-Catherine de la Haute-Chaise et le manoir de la Maison Berry.

Vue du village de Clion-sur-Indre

Retour à la page des villages