Sur le chemin de l’Indre à Vélo

Sur le chemin de l’Indre à Vélo

DE LOCHES A SAINT-GENOU

L’Indre à Vélo : un parcours préfigurant la Renaissance en Val d’Indre

L’Indre à Vélo vous guide de la Cité Royale de Loches au château de Palluau-sur-Indre en passant par Saint-Cyran-du-Jambot. Suivez les méandres de l’Indre à la découverte de la préfiguration de la Renaissance. A Châtillon-sur-Indre, le donjon se détache du paysage et vous invite à l’ascension : panorama à 360° sur la campagne environnante, le château de Pouzieux et vue plongeante sur la ville fortifiée. Près du pittoresque village du Tranger, le château de l’Isle-Savary, conçu sur un plan carré construit en une seule phase à la fin du 15ème siècle, est l’un des meilleurs témoins régional de l’avènement de la Renaissance. A Clion-sur-Indre, les manoirs de Marteau et de la Maison Berry méritent un détour. Puis, sur un éperon rocheux, Palluau-sur-Indre se distingue par son château ; dominé par sa haute tour du 12ème rappelant la suzeraineté des comtes d’Anjou.

Sur la route de Frontenac, embarquement pour Québec

Le Val de l’Indre est un joyau patrimonial exceptionnel, émaillé de villages « berceaux de l’Amérique Française ». Le château de Saint-Cyran-du-Jambot fut le berceau de la famille des régisseurs Franquelin et de Mgr de Laval, premier évêque en Nouvelle-France (appellation première du Canada). Jean-Baptiste Franquelin, cartographe du roi de France et compagnon de  Frontenac, mit ses talents au service du Québec. A Châtillon-sur-Indre, ville fortifiée au patrimoine médiéval exceptionnel, plane la mémoire des Buade de Frontenac. En allant vers Le Tranger, le Prieuré Saint-Martin-de-Vertou et son mémorial aux pionniers de la Nouvelle-France constitue une autre balise sur la route de Québec, comme le château de l’Isle-Savary de la famille Frontenac. Point d’orgue du parcours pour embarquer vers Québec, l’imposant château-forteresse de Palluau ayant appartenu à la dynastie des Buade de Frontenac dont Louis fut Gouverneur général en Nouvelle-France entre 1672 et 1698, sous le règne de Louis XIV.

Une pause animalière en bordure de Brenne

La réserve de La Haute-Touche est le plus grand espace animalier de France et se situe sur une courte boucle au départ de Châtillon-sur-Indre, en direction du Parc Naturel Régional de La Brenne. Bisons, cerfs, lémuriens, wapitis, autruches, lamas, loups… les 120 espèces présentes et en liberté offrent une traversée des cinq continents. Vous voyagez au milieu de 1200 animaux avec des nouveaux venus chaque année, vous découvrez le nourrissage des oiseaux africains ou le goûter des lémuriens. Une particularité, le laboratoire : il est consacré à la recherche sur la reproduction des animaux sauvages. La réserve, qui dépend du Muséum d’Histoire Naturelle, abrite une vingtaine d’espèces menacées comme le cheval Przewalski, le markhor, le dhôle ou le tigre de Sumatra.

Vue du château de Palluau-sur-Indre
  • SAINT-HIPPOLYTE / CHÂTILLON-SUR-INDRE

La Tour César et l’église Notre-Dame à Châtillon-sur-Indre

Châtillon fut une cité âprement disputée par les royaumes de France et d’Angleterre. L’imposante Tour César en perpétue le souvenir. Franchissez l’enceinte fortifiée délimitant la vieille ville, longez le bâtiment du Grand Bazar (1896) dont le fronton affiche la devise « confiance loyauté ». Continuez vers l’ancien logis seigneurial du 13ème siècle et le donjon (visites toute l’année – accès à l’office de tourisme). Poursuivez vers la collégiale romane Saint-Austrégisile édifiée au 12ème siècle ; la richesse de son décor sculpté, la variété des techniques employées pour ses voûtes et son étonnante élévation, sont ses intérêts majeurs.

TÉLÉCHARGER LA CARTE

CHÂTILLON-SUR-INDRE / SAINT-GENOU

Le château Frontenac et le Prieuré Saint-Laurent à Palluau-sur-Indre

Envie de revivre l’épopée des premiers colons amérindiens du 17ème siècle, rendez-vous au Château Frontenac en suivant l’Indre à Vélo. Le maître des lieux dévoilera avec passion petites histoires et grands évènements et vous ouvrira les portes de l’incroyable chapelle du château, décorée de remarquables peintures murales. Flânez ensuite dans le parc où les habitats des premiers colons sont reconstitués. Puis, une visite au Prieuré Saint-Laurent s’impose. Cette construction comporte une crypte, surmontée d’un vaste chœur clos par une abside et les vestiges d’un transept ; les décors peints dans le chœur et à la voûte sont d’une beauté éblouissante.

TÉLÉCHARGER LA CARTE

 

Pour plus d’information sur l’Indre à Vélo, consultez le site officiel : www.indre-a-velo.com